Retour à la liste
Forme physique version CrossFit
28.02.2013 - Nouvelles

Pour une solide fondation, les créateurs du CrossFit ont défini la forme physique.

Pas toujours facile de définir la forme physique. Qui est en forme? Le marathonien en mesure d'enchaîner les kilomètres ou le sprinter rapide comme un léopard? CrossFit prends en considération trois blocs pour définir la forme physique: les habilités physiques, la performance universelle et le système énergétique.Il est effectivement difficile de définir la forme physique, la bonne forme physique. A priori, un marathonien est clairement en forme, il est en mesure d’enchaîner kilomètres sur kilomètres à une vitesse impressionnante. Mais malheureusement, celui-ci aura de la difficulté à développer une impulsion verticale de plus de quelques pouces. Par ailleurs, sa silhouette émaciée n’est pas nécessairement la silhouette qui respire le plus la santé. À l’autre bout du spectre, le culturiste muni d’une puissante musculature pourra au premier regard inspirer un peu plus mais celui-ci pourrait être bien embêté devant quelques étages à monter, son cardio étant défaillant. On se doute bien que la bonne forme physique est un bon équilibre entre ces deux extrêmes, mais comment définir de façon plus précise cet état de grace? Les créateurs du CrossFit se sont attardés à la chose pour nous.

Pour y arriver trois blocs ont été choisis comme repères: les habiletés physiques, la performance universelle et le système énergétique. En combinant ces morceaux du puzzle, on arrive à la définition de la forme physique version CrossFit.

Le premier bloc | Habilités physiques

Ce premier segment s’attarde aux dix habiletés physiques générales les plus reconnues par les physiologistes de l’exercice:

  • Endurance cardiovasculaire/respiratoire
  • Résistance
  • Force
  • Flexibilité
  • Puissance
  • Coordination
  • Agilité
  • Équilibre
  • Précision

La forme physique est donc établie en fonction de votre compétence dans chacun de ces domaines. Pouvez-vous courir longtemps? Démontrez-vous une grande résistance dans la répétition de mouvements? Êtes-vous en mesure de soulever des charges importantes? Votre flexibilité vous permet-elle d’accomplir certaines tâches spécialisées? Etc. Plus vous serez en mesure de répondre positivement à ces questions plus vous pourrez vous targuer d’être en forme.

Il est intéressant de noter que les améliorations de l’endurance, de la résistance, de la force et de la flexibilité viendront avec l’entraînement et que celui-ci se composent d’activités qui encouragent des changements mesurables au niveau du corps humain. Par contraste, les améliorations de la coordination, de l’agilité, de l’équilibre et de la précision se présenteront avec la pratique. La pratique vient, de son côté, avec son lot d’activités améliorant la performance via des changements au niveau du système nerveux.

Le deuxième bloc | Performance universelle

Ce deuxième morceau du puzzle est en fait une affirmation: Pour être en forme, pour se targuer d’avoir une bonne forme physique, il faut être en mesure de performer avec brio à toutes tâches physiques imaginables, être universellement performant. Pour visualiser cette qualité, imaginons un instant un boulier dans lequel se trouve des défis physiques. Les défis vous sont présentés de façon tout à fait aléatoire. Votre niveau de forme physique sera évaluée par votre capacité à briller dans l’accomplissement de ces défis tout en comparant votre résultat à d’autres individus.

Ce deuxième bloc défini donc la forme physique comme la capacité à performer dans un large éventail de domaines, de tâches, dans des tâches peu familières, dans des combinaisons multiples. Dans la pratique, l’athlète devra se libérer, au minimum partiellement, de certaines façons de penser trop ancrées, telles que la notion de « sets », période de repos, exercices, ordre des exercices, routines et périodisation. L’athlète gagnera à travailler une large palette d’exercices, combinés aléatoirement qui varieront constamment dans le temps.

Le troisième bloc | Le système énergétique

Lorsque le corps humain accomplit un travail physique, celui-ci tire son énergie de trois filières énergétiques pouvant également être nommées filières métaboliques. Les filières métaboliques se présentent sous trois formes: phosphagène, glycolitique et oxydatif. Ces trois moteurs sont mis en action de manière simultanée lors de tout exercice, mais la prédominance d’un système par rapport à un autre dépendra de l’intensité et de la durée de l’exercice en cours. Le moteur phosphagène sera principalement sollicité dans les dix premières secondes d’un exercice de haute intensité correspondant à plus de 90% de la capacité maximale du sujet. On peut visualiser un sprint en athlétisme ou encore un épaulé-jeté en haltérophilie. Le système glycolitique sera quant à lui le moteur principal lors d’efforts d’intensité moyenne (50% de la capacité maximale) sur une durée de quelques minutes. On peut penser à un rounds de cinq minutes de corde à danser à rythme moyen. Le troisième moteur, la filière oxydative, est particulièrement sollicité dans les activités de faible intensité telle que la course de distance. Comme le corps s’adapte aux stimuli d’entraînement qui lui sont proposés, la silhouette d’un athlète sera en fonction des exercices effectués et des filières métaboliques exploitées.

La formule CrossFit promeut et développe la compétence dans ces trois filières énergétiques. En ayant une connaissance approfondies de ces filières et de leurs effets sur la physiologie, un équilibre particulier sera recherché pour développer un athlète complet. En favorisant une ou deux filières au détriment des autres ou d’une autre et en ne reconnaissant pas l’impact d’un entraînement tirant son énergie de façon excessive de la filière oxydative, l’atteinte d’une forme physique riche sera hypothéquée. Cette erreur est malheureusement fréquente dans l’industrie.

Conclusion

Il devrait être assez clair qu’à la lumière d’une grille de lecture qui combine, habilités physiques reconnues, capacité à performer universellement et système énergétique, l’objectif est de promouvoir une forme physique général, riche et profonde. La spécialité du CrossFit est de ne pas se spécialiser. La vie amène son lot de défis physiques et d’imprévus, CrossFit prépare la forme physique qui permet de vivre intensément.

Plus d'informations sur le CrossFit

La foire aux questions (FAQ) du Studio
Voici le CrossFit, vidéo explicative de la discipline.
L'haltérophilie et la gymnastique dans le CrossFit. Pourquoi? Article de notre entraîneur-chef, Nicolas Valois

Fermer
Sélectionnez vos intérêts
  • L'Entrainement Général

  • Crossfit

  • L'Entrainement Personnel

  • Cours de groupe

  • Locospin (vélo stationnaire en groupe)

Valider
Merci

Merci de vous abonner à notre infolettre. N'hésitez pas à nous suggérer des sujets en communiquant avec nous à info@studiolocomotion.com