Retour à la liste
HIIT: 60 FOIS PLUS EFFICACE!
10.02.2015 - Capsule vidéo

De récentes recherches démontrent que l'entraînement HIIT ou encore l’entraînement à intervalles à haute intensité est soixante fois plus efficace que l’entraînement à faible ou moyenne intensité.

Au coeur de notre proposition, vous trouverez l’entraînement HIIT (High Intensity Interval Training) que se soit en entraînement personnel ou dans nos cours. Cette formule mérite que nous nous y attardions un peu plus.

De nombreuses recherches mettent en avant l’efficacité de cette technique d’entraînement. Les prémisses prennent forme dans les années ‘70 avec quelques novateurs. Les travaux du Dr Isumi Tabata au début des années ‘90 jettent les bases. Depuis, la communauté scientifique a publié nombre de recherches sur le sujet, certaines sont québécoises (Tremblay et ass., Laboratoire d’activités physiques, Université Laval). L’une des plus récentes est de l’université McMaster, Hamilton, Ontario.

«SIX MINUTES HIIT PRODUISENT LES MÊMES ADAPTATIONS QUE SIX HEURES À FAIBLE OU MOYENNE INTENSITÉ.»

Évoquée dans le vidéo ci-dessus, cette recherche de l’université McMaster a démontré que six minutes d’entraînement HIIT par semaine produisaient les mêmes adaptations physiologiques que six heures d’entraînement par semaine à faible ou moyenne intensité (voyez le vidéo à 2min55sec si vous êtes pressé(e)). Six minutes pour six heures! Soixante fois moins de temps pour un résultat équivalent! Un gain de temps est donc possible et comme nous vous proposons naturellement de venir nous visiter plus que six minutes par semaine, un gain en résultats est à portée de main.

LES BÉNÉFICES:

L’entraînement par intervalle à haute intensité a démontré avoir un effet bénéfique en ce qui touche aux éléments suivants:

  • Masse adipeuse abdominale et poids tout en maintenant la masse musculaire;
  • Pression artérielle;
  • Santé cardiovasculaire;
  • Sensibilité à l’insuline (facilite l’utilisation du glucose comme source d’énergie, minimise le stockage en graisse);
  • Cholestérol.

LA POPULARITÉ GRANDISSANTE DU HIIT

Il est facile d’adapter cette formule d’entraînement à toutes conditions physiques ou encore à des situations particulières nécessitant une perte de poids, la gestion du diabète, etc.. Clairement, comme mentionné ci-dessus, il est possible d’obtenir des gains plus importants que l’entraînement à moyenne ou à faible intensité, mais au-delà ce gain en efficacité, il est possible de profiter d’un effet «postcombustion» également appelé «EPOC» pour Excess Post exercice Oxygen Consumption. Cet effet viendra ajouter une dépense calorique de six à quinze pour cent plus importante qu'un entraînement de faible ou moyenne intensité.

N’hésitez pas à visionner le vidéo ci-dessus, une vulgarisation rapide et intéressante proposée par Télé-Québec dans le cadre de l'émission Une pilule, une petite granule.

BESOIN D'AIDE?

N'hésitez pas à communiquer avec nous: info@studiolocomotion.com ou par téléphone: 514.721.1817 pour demander un essai ou encore une consultation gratuite avec notre entraîneur-chef, Nicolas Valois.

RÉFÉRENCES

Gibala et ass., Department of Kinesiology, McMaster University, Physiological adaptations to low-volume, high-intensity interval training in health and disease

Brochure informative HIIT de l'ACSM (American College of Sport Medecine)

Tremblay et ass. Laboratoire d'activités physiques, Université de Laval, Impact of exercise intensity on body fatness and skeletal muscle metabolism

HIIT Wikipedia

Fermer
Sélectionnez vos intérêts
  • L'Entrainement Général

  • Crossfit

  • L'Entrainement Personnel

  • Cours de groupe

  • Locospin (vélo stationnaire en groupe)

Valider
Merci

Merci de vous abonner à notre infolettre. N'hésitez pas à nous suggérer des sujets en communiquant avec nous à info@studiolocomotion.com